Bien choisir sa perceuse électrique

You are currently viewing Bien choisir sa perceuse électrique

La perceuse électrique entrent dans les outils basiques, essentiels, pour percer différents matériaux. Comme votre boitier PC a moder par exemple 😉 . Au moment de choisir il est chaudement recommandé de connaitre les différentes caractéristiques importantes. Entre le mandrin SDS, les différents forets, le sans fil ou avec fil, les puissances variées, les accessoires … on peu se perdre. Pas de panique, je vais tenter de répondre à toutes vos questions.


Sommaire

  1. Choisir la mobilité ou la puissance ?
  2. Pour quel puissance opter ?
  3. Les différents types de mandrins
  4. Perceuse à colonne
  5. Les accessoires
  6. Du modèle premier prix au professionnel
  7. La petite histoire …


Choisir la mobilité ou la puissance ?

Les perceuses sans fil, sur batterie, sont plus mobile et pratiques grâce à leur taille et leur légèreté. Elles son idéales pour le vissage/dévissage et pour des perçages dans des matériaux tendres ou encore dans des endroits exigus.

Si elles sont équipées du mode percussion les perceuses sans fil peuvent percer les matériaux durs. Mais du fait de leur manque de puissance elles ne sont pas idéales pour ce type de matériaux.

L’autonomie est bien sur limitée, il est quand même possible de faire des travaux en continu en faisant des rotations de batteries (une charge, l’autre travail, il faut posséder au moins deux batteries).

Les perceuses avec fil ont une grande variété de puissance et peuvent percer et faire du carottage sur des matériaux durs (béton, parpaing … ) comme tendres (bois, briques … ). Vous pouvez même opter pour un perforateur/burineur, pour tout casser !

C’est vraiment indispensable pour faire une ouverture « facilement » dans un mur en parpaing ou béton ou enlever du carrelage. C’est par contre beaucoup plus lourd qu’une perceuse. Sur les perforateurs, vous avez toujours le mode percussion mais plus le mode vissage/dévissage, heureusement sinon visser ou dévisser en tenant a une main une grosse perceuse de 10 Kgs c’est plutôt irréaliste…

Bosch Professional GSR 18V-60 C

Pour quel puissance opter ?

La puissance des perceuses sans fil, se choisit avec la tension (Volt). Plus la tension est élevée plus il y a de puissance potentielle. La gamme de tensions les plus fréquentes va de 10 v à 19 v, il est préférable d’opter pour du 18 V pour une polyvalence maximum.

La puissance (Watts) des perceuses filaire, varie en fait le plus souvent entre 500 W et 1100 W. Plus elle est élevée plus le perçage sera facile. Une perceuse de 750 W est un bon compromis, équilibrée pour tout ce qu’est possible de faire avec ce type de perceuse.

Pour les perceuses perforateurs/burineurs, il faut toujours prendre en compte la puissance (Watts) mais également l’énergie de frappe (Joules). La gamme de puissance en général va de 500 W à 1100 W ainsi que plus d’un joule à moins de neuf joules pour l’énergie de frappe.

Comme plus haut, plus la valeur est grande, plus la perforation sera efficace. Le bon compromis pour un particulier qui rénove une maison, ou pour un professionnel qui en a un usage non régulier, et un modèle de 750 w et de 4 j, permettrait de réaliser ainsi un travail efficace.

Les différents types de mandrins

Le mandrin permet de maintenir, fixer une mèche, un embout de vissage, un burin, une tige mélangeur etc. au bout de la perceuse. Le diamètre varie de 10 mm a 13 mm, il vaut mieux partir sur du 13 mm pour avoir accès à tous les accessoires possibles.

Le mandrin peut être SDS, SDS+ ou à clé/auto-serrant. Le SDS a des empreintes mâles qui vient se loger dans des empreintes femelles dans la queue de la mèche. Le mandrin a clé/auto-serrant effectue simplement un serrage sur une mèche à queue lisse

La plupart des perforateurs son SDS contrairement aux perceuses. Il vaut mieux privilégié le type SDS. En fait comme la mèche est verrouiller bien plus solidement, cela réduit le risque qu’elle ce bloque dans le matériau à percer (plus de couple peu être transmis). En outre même si la mèche ce bloque, ça va empêcher la rotation du mandrin autour de la queue de la mèche, et ainsi abîmer le mandrin et le forêt. Dans ce cas la perceuse ce mettra en sécurité … si elle en est équipé, et évitera au passage toute blessure.

Également il permet une fixation rapide de la mèche. Attention les mandrins SDS ne sont pas compatibles avec les accessoires à queue lisse, mais l’inverse n’est pas vrai.

Perceuse à colonne

C’est une perceuse montée verticalement sur une colonne qui coulisse grâce à une manivelle. La pièce percée est bloquée, la perceuse est fixe, c’est l’idéal pour percer avec précision. tout d’abord en terme de vitesse de perçage et surtout perpendiculairement. Il existe des support de perceuse à colonne pour transformer sa perceuse en perceuse a colonne !

Les accessoires

  • Des mèches à :
    • bois de trois formes différentes pour le bois (pas possible ! 😉 )
    • métaux avec différentes duretés pour différents métaux, convient également pour les plastiques (PVC …)
    • verre
    • carrelage
    • béton de quatre formes différentes pour les briques, parpaing, béton cellulaire …
  • Mandrin à serrage a tige SDS
  • Rallonge de mèche
  • Embouts hexagonaux pour visser par exemple (pas compatible avec les mandrin SDS)
  • Des burins plats, en pointe.
  • Une poignée pour une meilleure maniabilité, indispensable pour les perceuses puissantes pour éviter la blessure aux poignées en cas de blocage (comprise avec la perceuse selon le modèle).
  • Une tige mélangeur pour vos préparations de plâtre de paris, enduit de finition, de rebouchage…
  • Des fraises (non pas le fruit !!!) pour mortaiser, rainurer, chanfreiner…
  • Une scie cloche ou trépan pour percer un trou de gros diamètre

Du modèle premier prix au professionnel

Les premier prix sont à éviter, en effet : moins fiables, panne souvent rapide et caractéristiques non garanties, très changeantes … Pour éviter de perdre de l’argent au final et de polluer au passage, le mieux est de se tourner vers des « vraies » marques reconnues, je pense à Bosch professionnel (les outils bleus) ou Makita par exemple, mais c’est selon votre budget bien entendu.

La petite histoire …

Une chignole a vilebrequin a gauche et a drille a droite

L’ancêtre de la perceuse c’est la chignole, c’est-à-dire un outil de perçage purement manuel.

Le type vilebrequin était utilisé principalement par les menuisiers et les charpentiers pour le travail du bois.

Ils étaient constitués d’un mandrin pour fixer une mèche et une manivelle en forme d’U, pour créer une rotation à la main. Enfin sa forme a une certaine similitude avec un vilebrequin de moteur à combustion.

Le type à manivelle était identique, à part le système de rotation qui était créé par une manivelle perpendiculaire reliée à des engrenages qui permettaient un couple de perçage plus important.

La perceuse électrique fit ses débuts en 1895, inventé par un Allemand, Wilhelm Emil Fein. Il a créé également en 1867 la société Fein avec la participation de son frère. De nos jours vous pouvez toujours acheter des appareils électroportatifs Fein (Je vous les conseille 😉 ).


Crédit images et vidéo : Wikipédia et Bosch.

Si vous avez apprécié ce guide sur les perceuses électrique, merci de le partager sur les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi lui attribuer une note. Si vous souhaitez soutenir ce site, merci de réaliser vos achats en passant par les liens marchands de Config-PC. Pour toute question sur les perceuses électrique, vous pouvez le faire par l’intermédiaire des commentaires.

Bien ou pas ?
Total : 1 - Moyenne : 5
Vous avez apprécié cet article ? merci de le partager.

Jean-seb

Fondateur, au milieu de l'année 2019, de Config-PC et également rédacteur, je souhaite a travers ce site, partager mon savoir et ma longue expérience sur le matériels et logiciels autour du monde informatique, pour que vous puissiez ainsi mieux acheter et utiliser le matos PC 8-) .

Laisser un commentaire