Comment choisir son ventirad CPU – Guide d’achat aircooling

You are currently viewing Comment choisir son ventirad CPU – Guide d’achat aircooling

Le ventirad CPU, indispensable pour refroidir son CPU, beaucoup de choix sur le marché et de terme utilisés. Pour mieux comprendre et faire un meilleur choix, on va tout vous expliquer !

Sommaire

  1. Page 1 – Guide d’achat aircooling
    1. Un ventirad, qu’est-ce que c’est ?
      1. L’aircooling ?
      1. Les ventirad CPU d’origine…
    2. Le positif et le négatif des ventirad CPU
    3. Les différents types de radiateur
      1. Radiateur actif ou passif
      2. Le radiateur massif
      3. Radiateur à caloducs
  2. Page 2 – Sélection aircooling
    1. Entrée de gamme Ventirad
    2. Moyenne gamme Ventirad
    3. Haut de gamme Ventirad

Un ventirad, qu’est-ce que c’est ?

Un ventirad, est la contraction de ventilateur et radiateur. Il est constitué d’un dissipateur de chaleur, surmonté d’un ventilateur pour accélérer l’échange de la chaleur a l’air. Cela peu être un ventirad pour un CPU (ce dont on parle ici), comme pour un GPU.

La base de contact du radiateur, est soit en cuivre pur, soit en cuivre nickelé. Ce sont des matériaux avec une très bonne conductivité thermique et un prix raisonnable.

L’aircooling ?

L’aircooling exprime, le refroidissement par air, c’est-à-dire que l’air est utilisé comme fluide de refroidissement. La chaleur du composant est transmise au radiateur (s’il y en a un), puis celui-ci, va céder à l’air, des calories. En conséquence, il va se refroidir, entre autres, selon la circulation d’air et sa température.

D’une façon générale, l’aircooling, ne permet pas aux températures d’atteindre ou descendre en dessous de la température ambiante. Ils peuvent fonctionner en continu et sans risque majeur. Ne peut pas être utilisé pour de l’overclocking extrême. 

Les ventirad CPU d’origine…

Parfois le ventirad CPU est vendu avec le processeur, appelé ventirad stock. La performance est suffisante pour un usage non overcloké. Malgré tout, garder en tête qu’il sera plus bruyant et que votre processeur aura une température plus élevée, qu’avec un ventirad CPU acheter séparément. Toutefois, dans le monde des ventirad CPU stock, ceux d’AMD sont les plus performants, clairement devant Intel.

Le positif et le négatif des ventirad CPU

C’est un système de refroidissement PC économique et facile à mettre en place. En revanche, il est peu performant et bruyant, quand il s’agit de refroidir des composants avec un fort TDP et en pleine charge.

Les différents types de radiateur

Radiateur actif ou passif

Un radiateur peut être soit passif, c’est-à-dire utiliser la convection naturelle pour dissiper les calories. Ce qui est minoritaire pour les ventirad CPU. Ou bien être actif, le plus commun, avec un ou plusieurs ventilateurs fixés au niveau des ailettes, pour améliorer la dissipation des calories.

La capacité de refroidissement d’un radiateur dépend de la taille du radiateur, de sa conception, de la présence éventuelle de ventilateur ainsi que de leur régime. Plus la surface de dissipation est grande, conditionnée par la taille et le nombre d’ailettes, plus le refroidissement sera efficace.

Le radiateur massif

Le radiateur du type massif est constitué d’une seule pièce à poser sur la source de chaleur à dissiper. Comme le chipset d’une carte-mère par exemple. Il a une base sur la partie inférieure et des ailettes sur la partie supérieure. C’est de manière naturelle, par convection, ou de façon forcée à l’aide de ventilateur, que le radiateur se refroidit.

Radiateur à caloducs

Le radiateur à caloducs (Heat Pipe en anglais), possède des tubes hermétiques remplis de fluide qui sont utilisés comme caloporteurs. Il transporte précisément la chaleur d’un point A vers un point B. Ces caloducs sont insérés dans des ailettes. En fait l’utilité des caloducs, c’est de déporter et d’agrandir la zone de dissipation tout en restant léger. En effet, à dissipation égale, le radiateur massif est beaucoup plus lourd que celui à caloducs. Cela permet donc de faire des gros radiateurs, sans soumettre à une trop forte charge la zone autour du socket d’une carte-mère par exemple.

Fonctionnement des caloducs

Par ailleurs, le système caloducs/ailettes est dans sa mise en œuvre similaire à ceux d’un radiateur à eau d’un circuit watercooling. Plus précisément, les caloducs transfèrent la chaleur grâce au liquide qui se vaporise au niveau de la source de chaleur. Ensuite, la vapeur cède des calories aux ailettes, puis se condense quand elle s’est suffisamment refroidie (arrivé au plus haut). Ensuite le liquide retombe par gravité ou capillarité. On appelle ce cycle : le changement de phase. C’est le radiateur le plus utilisé de nos jours pour refroidir les processeurs centraux ou graphiques.

Quelques conseils

  • Vérifier si le socket de votre carte mère est compatible avec le ventirad CPU qui vous intéresse
  • Faite attention au TDP du ventirad, qui s’exprime en watt, il doit est supérieur à celui mentionné avec votre CPU Intel ou AMD.
  • La pâte thermique incluse dans le packaging, est parfois de bonne qualité, comme celle de Noctua, la NT-H1. Mais là encore, si vous souhaitez de la haute performance, il faut acheter séparément.


Les meilleures offres de ventirad chez Amazon.


Bien ou pas ?
Total : 1 - Moyenne : 5
Vous avez apprécié cet article ? merci de le partager.

Jean-seb

Fondateur, au milieu de l'année 2019, de Config-PC et également rédacteur, je souhaite a travers ce site, partager mon savoir et ma longue expérience sur le matériels et logiciels autour du monde informatique, pour que vous puissiez ainsi mieux acheter et utiliser le matos PC 8-) .

Laisser un commentaire