G-Sync

< Retour a l'index du glossaire

Le G-Sync, ajuste la fréquence de rafraîchissement de l’écran en temps réel pour se caler aux FPS généré par la carte graphique. Contrairement au V-sync, c’est la carte graphique qui commande l’écran, non l’inverse ! . La plage de fréquence dynamique est par contre limité. Cette technologie permet d’abolir le tearing et le stuttering, tout en augmentant très peu l’input lag. En bref un confort visuel amélioré est une expérience de jeu plus fluide et réactif. Mis au point par la firme au caméléon, le G-Sync est une technologie propriétaire, avec un scaler spécifique. C’est donc une solution matérielle, contrairement au FreeSync. Ce scaler ou convertisseur vidéo made in Nvidia doit être utilisé par le fabricant d’écran. Cela garantit un cahier des charges strict et des performances identiques sur chaque écran.

Scaler Nvidia G-Sync
Scaler Nvidia G-Sync qui est utilisé dans les écrans certifiés

Il faut donc pour en profiter posséder un écran compatible. Également seul une carte graphique Nvidia peu l’exploité, à partir de la génération des GPU Pascal (10xx). Le G-Sync fonctionne avec la norme DiplayPort mais pour l’instant pas avec l’HDMI. Malheureusement et pour l’instant, cela ne fonctionne pas sur du multi écran, que sur un moniteur.

Depuis janvier 2019 on peut même profiter du G-Sync sur des moniteurs Free-Sync (appelé G-Sync Compatible). La marque au caméléon a dressé sur son site, une liste des écrans certifiés compatibles. Sur ces écrans le passage au G-Sync est automatiquement réalisé par la carte graphique. En pratique, pour la plupart des écrans adaptative-sync ou FreeSync cela fonctionne, avec certes plus ou moins de réussite, le passage est par contre manuelle.

Le G-Sync offre une expérience de jeu sans concessions :

  • chaque écran certifié remplisse 100% des fonctionnalités prévu
  • une plage de fréquences de rafraîchissement dynamique de 30 hz à 240 hz systématiques
  • en dessous de 30 FPS il y a une compensation, un doublage des images

La version ultimate du G-Sync, la crème de la fluidité et de la netteté

En plus des deux gammes déjà présente, une version haute performance a fait son apparition, appelé G-Sync Ultimate. Il était nommé précédemment G-Sync HDR. Concrètement les améliorations se traduisent par une fréquence de rafraîchissement minimum de 144 hz, une luminosité minimum de 1000 cd/m2 ainsi qu’une norme colorimétrique DCI-P3 respecté a 95%. Pour finir la définition est en 4K et la gestion du rétroéclairage est en plusieurs zones.

Les différents type de G-Sync proposé
Les différents type de G-Sync proposé

Par contre les écrans certifiés ultimate sont peu nombreux et cher, le prix de l’excellence ? .


Crédit image et vidéo : Nvidia.

Pour en savoir plus sur les écrans, vous pouvez consulter le guide sur les écrans PC.


Bien ou pas ?
Total : 1 - Moyenne : 5
Vous avez apprécié cet article ? merci de le partager.