Guide d’achat sur la RAM et la mémoire PC

  • Jean-seb
  • Temps de lecture estimé du texte : 24min (+ 5 min pour les images)
  • Guides
  • 0 commentaire
Guide d’achat sur la RAM et la mémoire PC

La mémoire vive ou barrette de RAM est composant majeur d’un ordinateur. Ce guide relatera les différents types de mémoires. Du fonctionnement de la RAM, à l’influence de celle-ci sur les performances d’un PC. Nous parlerons aussi des critères de choix en fonction de l’utilisation que vous souhaitez faire de votre PC.


Sommaire

  1. Page 1 Les différents types de mémoires
    1. Mémoire vive
    2. Mémoire morte
    3. A quoi sert la RAM sur mon PC ?
  2. Page 2 Comment choisir sa mémoire
    1. Quelle quantité de RAM ?
    2. Les différents formats de RAM
    3. Quelle version de DDR ?
    4. La fréquence de la mémoire
    5. Le timing, c’est quoi ?
    6. Overclocking
    7. Combien de barrettes de RAM ?
    8. Barrettes de RAM à correction d’erreurs
    9. Conseils avant et après l’achat
  3. Page 3 Notre sélection de RAM DDR4
    1. Avant-propos
    2. Entrée de gamme RAM
    3. Moyen de gamme RAM
    4. Haut de gamme RAM


Les différents types de mémoires

RAM, ROM, SDRAM, DDR-SDRAM, SRAM, DRAM…avec tous ces termes que l’on peut regrouper dans la famille « mémoire » il y a de quoi se perdre, non ?. Ainsi commençons par lister les différents types de mémoires pour y voir plus clair. Je ne vais pas m’étaler sur tous les types de mémoires vive ou morte. Essentiellement parce que certaines sont soit plus ou peu utilisées, ou non pas de relation avec le monde du PC.

barrettes de DDR 400mhz PC3200

Mémoire vive

Mémoire vive, comme vivante, on peut également l’appeler RAM, c’est une mémoire volatile, qui ne conserve pas les données sans alimentation. Il y a deux types principaux de mémoire RAM.

DRAM

La DRAM (Dynamic Random Access Memory) est une mémoire dynamique, ce type doit être rafraîchi régulièrement pour éviter une perte de données. D’ailleurs c’est cette famille de mémoire vive qui est utilisée dans les barrettes de RAM de nos PC, NAS et compagnie. Elles sont privilégiées du fait d’être moins chères et plus petites à capacité égale. A l’origine les mémoires DRAM étaient asynchrones. En conséquence elles possédaient leur propre horloge interne, ce qui ne rendait pas nécessaire la synchronisation avec le bus système. Depuis la SDRAM elles sont synchrones, de ce fait la mémoire se synchronise avec le bus système.

Les sous-types de la DRAM

Il y a trois sous-types à la DRAM :

  • SDRAM (Synchronous Dynamic Random Access Memory) c’est une mémoire synchrone, sa fréquence se synchronise avec la fréquence du bus pour fonctionner. Appelé également SDR SDRAM, le terme SDR veut dire Single Data Rate (un transfert de données par cycle).
  • DDR-SDRAM (Double Data Rate Synchronous Dynamic Random Access Memory), appelé essentiellement sous forme abrégée DDR. Synchrone comme la SDRAM, elle double le débit de transfert de données, d’où le terme « double data rate ». En fait cette meilleure bande passante est possible grâce au transit des données sur le front montant et descendant à chaque cycle d’horloge. La DDR a eu plusieurs « versions » au fil du temps, DDR2 , DDR3, DDR4 ? qui correspond à chaque palier à un doublement de la fréquence bus et de la bande passante. Egalement la tension est à la baisse à chaque palier, par conséquent une DDR moins énergivore.
  • LPDDR-SDRAM (Low Power Double Data Rate…) sous forme abrégée mDDR, comme mobile DDR. C’est exactement pareil que de la DDR, hormis deux différences. Tout d’abord une amélioration au niveau énergétique, une tension plus basse, un rafraîchissement moins fréquent et un mode veille ou arrêt profond (Deep Power Down). Enfin, une différence de volume avec une taille plus petite.

SRAM

La SRAM (Static Random Access Memory) est une mémoire statique, elle n’a pas besoin d’être rafraîchie, d’où le terme statique, que l’on peut remplacer par « immobile ». La SRAM est plus rapide et plus économe en énergie que la DRAM. Par contre elle est plus chère et offre moins de capacités à taille égale.

Mémoire morte

ROM

A l’opposé de la RAM il y a la mémoire morte, surnommé ROM (Read Only Memory). C’est une mémoire non volatile et non réinscriptible, de ce fait, même après coupure de l’alimentation, elle conserve ses données.

EPROM

L’EPROM (Erasable Programmable Read Only Memory) est une mémoire non volatile mais que l’on peut réécrire, cependant la réécriture est difficile et lente. Ce sont les premières puce mémoires qui ont été utilisées pour stocker le BIOS sur les vielles cartes-mères, nostalgie 😉 .

EEPROM

L’EEPROM (Electrically Erasable Programmable Read Only Memory) comme l’EPROM, les données sont conservées sans alimentation et on peut réécrire les données. Alors quelle différence ? La plus grande facilité pour effacer les données, par impulsion électrique, d’où le nom !. C’est pour cette raison que l’EEPROM, est le type le plus utilisé de nos jours en mémoire morte. Ce type de mémoire est utilisé sur votre SSD, carte SD, clé USB, sur les cartes-mères récentes (BIOS/UEFI)… .

A quoi sert la RAM sur mon PC ?

Une barrette de RAM ou encore une barrette mémoire, est composée entre autres, d’un jeu de puces mémoire, de différentes qualités, soudé sur un PCB. En outre la RAM permet de stocker temporairement les données chargées par le processeur. Ces données sont issues d’un ou plusieurs logiciel(s) en cours d’exécution, installé sur un SSD ou un HDD. En somme le stockage dans la mémoire permet un traitement très rapide, beaucoup plus rapide que sur le disque dur. C’est pour cette raison que plus le nombre de logiciels exécuté est nombreux, plus la quantité de RAM doit être grande.  


Bien ou pas ?
Total : 1 - Moyenne : 5
Vous avez apprécié cet article ? merci de le partager.
Article suivantRead more articles

Jean-seb

Fondateur et rédacteur de Config-PC.tech, a travers ce site je souhaite partager mon savoir et ma longue expérience sur le matériels et services autour du monde informatique pour que vous puissiez mieux acheter et utiliser.

Laisser un commentaire

Fermer le menu