Problèmes et test de la RAM

Problèmes et test de la RAM

Vous subissez des lenteurs récurrentes sur votre PC, ou alors des plantages réguliers et hasardeux ?. Vous avez peut être des problèmes de RAM. On va faire le point sur les différents problèmes lié à la mémoire. En dernier lieu passer en revue les solutions pour les résoudre.


Sommaire

  1. Les différents soucis de RAM
    1. Le manque d’espace mémoire
      1. Un PC lent
      2. Détection d’un manque d’espace
    2. RAM défectueuse
      1. Symptômes
        1. Instabilité, blocage du PC
        2. Panne totale
      2. Détecter une barrette RAM inopérante
        1. Logiciel de diagnostic mémoire
          1. Memtest86
          2. Windows
        2. Les codes erreurs
        3. Localiser la mémoire hors service par éliminations successives
  2. Précautions d’usage


Les différents soucis de RAM

Il y a deux problèmes possibles liés à la mémoire vive. Le Premier c’est l’insuffisance d’espace et le second c’est la défectuosité.

Le manque d’espace mémoire

Un PC lent

Cela se caractérise par des lenteurs et latence chronique sur votre ordinateur. Surtout lors de l’utilisation de logiciels qui utilisent plus de ressources que d’habitude. En raison de l’emploi de la mémoire virtuelle, par manque d’espace sur la RAM. Cette mémoire virtuelle, limitée elle aussi, est allouée sous forme d’un fichier d’échange, sur votre espace de stockage (HDD ou SSD). Par conséquent elle est beaucoup plus lente que votre RAM, d’où ces lenteurs sur votre PC.

Quand les deux types de mémoires sont saturés, vous aurez droit à des ralentissements plus importants. Mais aussi des blocages avec des messages d’erreurs. En revanche il est possible d’augmenter la taille de cette mémoire virtuelle, mais cela ne peut être qu’une solution temporaire, de dépannage en somme. Pour résoudre ce problème dans la règle de l’art, il faut augmenter la taille de la mémoire vive.

Détection d’un manque d’espace

la déduction du manque de RAM à partir de l’observation de ralentissements fréquents, n’est qu’une possibilité parmi d’autres. Du reste les autres causes probables peuvent être par exemple un HDD avec un paquet de fichiers fragmentés, du fait qu’aucune défragmentation n’a jamais été réalisée. Ainsi qu’énormément de logiciels exécutés en tâche de fond. Entre autres des logiciels que vous avez installé ou que l’on a installé a votre insu, comme des logiciels malveillants ou malware.  

Il y a une solution simple et radicale pour déterminer un manque de mémoire vive. C’est de vérifier en temps réel la consommation de mémoire de votre PC. D’abord sur Windows, appuyer sur les touches Ctrl+Alt+Suppr, puis cliquer sur le lien gestionnaire des tâches. Ensuite sur l’onglet par défaut de la fenêtre du gestionnaire des tâches, vous pouvez déjà observer la quantité de mémoire de chaque logiciel exécuté. Enfin dans l’onglet performance, au niveau mémoire, vous pouvez trouver ce qui nous intéresse, la quantité de mémoire utilisé. Reste plus qu’à disposer cette fenêtre dans un coin de votre bureau et observer si votre mémoire sature. La consommation de mémoire actuelle est aussi visible dans des logiciels tiers comme AIDA64 ou encore CPU-Z.

RAM défectueuse

Symptômes

Instabilité, blocage du PC

Si les symptômes sont des plantages ou blocages aléatoires de l’ordinateur. Par exemple avec un écran bleu de la mort (BSOD) ou encore un gel de l’image (freeze) pendant la rédaction d’un texte sur Word, ou toute autre tâche. L’origine pourrait probablement être vos barrettes mémoire qui sont défectueuses. En raison de la cascade de bits en erreurs que provoquent une RAM malade. A noter que dans ce cas, le type d’erreur classique mentionnée dans le BSOD est « IRQL NOT LESS OR EQUAL ».

Ecran bleu "moderne" de Windows 10
Ecran bleu “moderne” de Windows 10 – Crédit Wikipédia
BSOD "vieillissant" de Windows XP
BSOD “vieillissant” de Windows XP – Crédit Wikipédia
Panne totale

Si votre ordinateur ne charge même plus votre OS préféré, juste un écran noir austère, pas de panique c’est encore plus simple !. Effectivement car c’est ce qu’on appelle une panne franche, plus facile à réglée que les problèmes intermittents. Deux solutions, procéder par éliminations successives ou en traduisant le code erreur envoyé par la carte-mère.

Détecter une barrette RAM inopérante

Logiciel de diagnostic mémoire

Si vous subissez des plantages aléatoires, il faut tester l’intégrité de vos barrettes mémoire, pour déterminer si elles sont en cause. Ceci grâce à un logiciel de diagnostic mémoire.

Memtest86
Résumé après analyse de memtest86, 32 bits sont en erreurs
Résumé après analyse de memtest86, 32 bits sont en erreurs, donc s’il y a 1 bit par cellule, cela fait 32 cellules défectueuses – Crédit Memtest86

Le plus connu et apprécié c’est Memtest86, en version 64bit à partir de la version 5, il est gratuit (version basique) et fiable. Il fonctionne pour la RAM ecc et non-ecc.

Pour utiliser Memtest86, il faut redémarrer votre PC avec une clé USB bootable où il a été préalablement installé. En ce qui concerne les dernières versions, elles ne supportent plus le bootage sur CD ou disquettes 3.5 pouces (ce qui ne va pas déranger grand monde 😉 ).

Le boot sur clé USB peut poser problème avec certains mélanges de cartes mères et de clé USB. Je ne m’attarde pas sur les problèmes que l’on peut rencontrer pour exécuter Memtest86 (liés surtout au BIOS et UEFI).

Pour cela vous avez le site du programme qui explique tous les cas de figure.

  • Après avoir télécharger l’ISO (une image), créer une clé bootable de Memtest86. A cet égard, pour créer une clé USB bootable, il vous faut utiliser un utilitaire comme le célèbre Rufus.
  • Ensuite il vous reste à redémarrer, entrer dans le bios/uefi et paramétrer le premier boot sur la clé USB.
  • Apres redémarrage vous devriez accéder au menu principal de Memtest86 et pouvoir lancer un diagnostic complet.
  • Si des cellules de mémoires sont défectueuses, l’adresse (l’intersection d’une ligne et d’une colonne de la RAM) ainsi que d’autres informations s’afficheront en rouge. En résumé, le plus important à vérifier c’est le nombre total d’erreurs ainsi que la bonne réalisation de tous les tests.
Windows

Deux moyens sont à votre disposition pour utiliser l’outil de diagnostic RAM de Windows.

En bootant sur une clé USB d’installation de Windows, vous pourrez trouver dans la section outils de diagnostic, la possibilité de tester la RAM.

Egalement depuis Windows vous pouvez programmer un test de vos barrettes mémoires au prochain redémarrage.

Pour ce faire, allez dans :

  1. A côté du menu démarrer, dans la section recherche, tapez « outils administration » puis cliquer sur le lien « outils administration Windows »
  2. La fenêtre qui s’affiche contient une liste outils pour mesurer et diagnostiquer, cliquer sur le lien « diagnostic de mémoire de Windows » 
  3. Ensuite dans la boîte de dialogue qui s’affiche, vous avez deux solutions. Soit vous optez pour redémarrer tout de suite pour tester votre RAM, soit vous le programmer pour le prochain redémarrage
  4. Au redémarrage l’outil de diagnostic mémoire de Windows s’exécutera automatiquement et analysera votre mémoire selon au choix, un test superficiel ou approfondi. Bien sur plus votre mémoire vive et grande plus le test sera long
Les codes erreurs

Grâce au code erreur de la carte-mère, sous forme de bip sonore ou de valeur alphanumérique, on peut éventuellement déterminer la provenance de la panne. Ces valeurs expriment soit des erreurs soit des états de la carte-mère, ce n’est pas forcément négatif. Pour traduire ces bips sonores ou ces valeurs alphanumériques, il faut consulter le manuel du fabricant de la carte-mère. C’est ensuite que l’on peu déterminer si c’est une erreur ou un état normal de la carte-mère. Parfois les messages d’erreurs ne sont pas directement liés au problème, ce qui complique les choses et en fin de compte rendent inutile le code erreur.

Sur la plupart des cartes-mères modernes, on ne trouve plus de buzzer soudé, il est livré séparé. Il faut donc brancher le connecteur deux pins du buzzer, à coté des pins pour le bouton reset, power, hdd led et power led (voir notice fabricant). Sinon il y a un petit afficheur LCD ou sont affichées les valeurs alphanumériques.

Localiser la mémoire hors service par éliminations successives

L’élimination successive consiste à supprimer progressivement les causes probables d’une panne ou d’un problème. Par conséquent on finit forcément par trouver réellement l’origine de la panne ou du problème.

Concrètement, vous devez enlever une barrette l’une après l’autre et tester à chaque fois si le problème disparaît. Quoi qu’il en soit, si il y a une barrette RAM hors-service, quand vous allez la retirer, vous aurez accès a nouveau au bios ou à votre OS. Bien entendu il faut entre autres qu’il reste au moins une barrette mémoire sur la carte-mère. En revanche si c’était la dernière, alors vous auriez droit à message d’erreur, normal, du bios du type « il n’y a pas de RAM d’installer sur votre plateforme ». Dans tous les cas la panne a été résolue et le coupable trouvé !.

C’est peu probable d’avoir plus d’une barrette de RAM défectueuse. Malgré tout, si vous avez retiré au moins deux barrettes, il faut vérifier lesquelles sont fonctionnelles. Pour ce faire, il suffira de réaliser l’opération inverse. En bref si vous avez à nouveau un écran noir en testant les deux barrettes mémoire, vous n’avez pas de chance. En effet vous avez trouvé une deuxième barrette mémoire hors-service, ce qui est très peu fréquent.

A noter que cette « technique » est valable aussi dans les problèmes d’instabilité citée plus haut. Elle peut remplacer le diagnostic logiciel. Par exemple vous avez deux barrettes sur votre config, retirer en une. Ensuite tester le fonctionnement de votre PC durant un temps égal ou supérieur au temps d’apparition moyen du problème que vous avez constaté. Si cela persiste, intervertissez la barrette enlevée avec celle restante. Ça continue ? Soit le problème est ailleurs soit les deux mémoires RAM sont touchées !.

Précautions d’usage

Attention, avant de déconnecter la RAM, il est nécessaire de mettre hors tension l’ordinateur. D’autre part il faut se décharger de son électricité statique, en touchant un élément conducteur mis a la terre, comme par exemple un robinet. Ceci pour éviter d’endommager la barrette mémoire. D’ailleurs cette règle s’applique à tous les autres composants internes.

Ne jamais forcer lors de l’insertion d’une barrette mémoire, à cet égard vérifier la position des détrompeurs avant l’application d’une pression. Si vous possédez un PC portable ou de bureau de marque, faites également attention aux clauses de la garantie en ce qui concerne l’ouverture de la machine.


Si vous avez apprécié ce guide sur les problèmes et les tests de la RAM, merci de le partager sur Facebook, Twitter ou Printerest. Vous pouvez aussi le noter de 1 à 5 plus bas.

Bien ou pas ?
Total : 1 - Moyenne : 5
Vous avez apprécié cet article ? merci de le partager.

Jean-seb

Fondateur et rédacteur de Config-PC.tech, a travers ce site je souhaite partager mon savoir et ma longue expérience sur le matériels et services autour du monde informatique pour que vous puissiez mieux acheter et utiliser.

Laisser un commentaire